shinigami

forum de shinigami
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 pas encore de titre mais bientot

Aller en bas 
AuteurMessage
shinigami
Admin
avatar

Messages : 120
Date d'inscription : 04/12/2007
Age : 28

MessageSujet: pas encore de titre mais bientot   Dim 10 Fév - 16:30

bon atention tout le monde ceci risque de choqué les plus sensible les fautes d'orthographe rique de vous anéhantire mdrrr


ARE YOU READY?!!!



C'est l'histoire d'un jeune garçon de 17ans, Shin.
Alors qu'il rentrait chez lui après une dure journée de cours, il vit une jeune fille au visage si beau et à la fois si triste. Elle se cachait derrière un arbre, regardant la lune. Shin s'approcha de la jeune fille sans même s'en rendre compte. Une fois près de la jeune fille, Shin s'évanoui et tomba par terre juste devant elle. A son réveil, il était sur son lit et portait sa tenue de lycéen.
Il descendit prendre sont petit déjeuner. La maison était vide, pas un seul bruit ne se laissait entendre. Lorsqu'il se baissa pour prendre son sac, il senti le parfum du jasmin. Etonné de l'odeur, il se rappela de la fille qu'il avait aperçue la veille. Il pris son sac et sorti pour aller au lycée. Une fois arrivé au lycée, il reprit le court de sa vie au point où il l'avait laissé.
Deux semaines passèrent.Il ne restait plus qu'une semaine avant les grandes vacances d'été.
La pluie commençait à tomber.
Shin resta à regarder la pluie par la fenêtre. La journée pris fin et la pluie continua de tomber, il prit la décision de rentrer directement malgrés le fait qu'il n'ait pas de parapluie. Une fois arrivé au pont qui sépare la ville en deux, l'est et l'ouest, il s'arrêta de courir. Le temps semblait s'être arrêté. Seule la pluie continuait de tomber. Il resta figé sans même cligner des yeux. Il vit la jeune fille de la dernière fois. Etonné, il se rappela qu'il avait senti un parfum de jasmin la dernière fois et se rendit compte qu'il sentait encore le parfum de cette nuit là. Malgrés la pluie et la distance qui le séparait de le jeune fille, il senti encore l'odeur du parfum. Il alla lui parler. Cette fois-ci, il ne s'évanoui pas. Il lui demanda ce qu'il c'était passé la dernière fois. Elle le fixa droit dans les yeux, et fixa la lune ensuite. Etonné de sa réaction, Shin fit de-même et regarda la lune et demanda à la jeune fille : que regardes-tu ? elle répondit : chuuut
Puis il regarda dans sa direction et s'aperçu qu'elle avait disparu...
Il rentra chez lui et réfléchis à tout se qui s'était passé depuis sa rencontre avec la jeunne fille. Il voulait savoir pourquoi elle gardait ce regard si triste même lorsqu'elle souriait. elle n'arivait pas à cacher la tristesse de son regard. Shin était suivie d'une autre personne qui se cachait dans l'ombre. Une fois arrivé devant la porte de chez lui, il se rendit compte qu'il était suivie. Il pu apercevoir dans l'ombre, une silouette d'homme. Une fois chez lui il monta directement dans sa chambre et alluma la lumiére. Il redescendit au salon pour regarder par la fenêtre en soulevant légèrement le rideau, pour savoir qui le suivait. Mais il ne vit personne. Puis, soudain, il vit une jeunne fille. Il la regarda plus attentivement et s'aperçu que c'était la mystèrieuse jeune fille qu'il commençait à rencontrer si souvent. Il sortit de la maison en courant et se cogna sur sa soeur qui vennait tout juste de rentrer des cours elle aussi.
-Saya que fais-tu là ? dit-il.
-c'est plutôt à moi de te demander sa grand frére.
-désolé.
Il ramassa le sac de sa soeur et l'aida à se lever
-grand frére qu'as-tu ces temps-ci ? tu es bizzard.
-c'est rien je suis juste un peut fatigué.
-Quand on est fatigué, on est pas censé courir comme un fou et faire tomber sa petite soeur.
Il sourit. Désolé et ne tinquiéte pas pour moi
Lorsqu'il entra dans la maison, il n'entendit plus aucun bruit. Il monta dans sa chambre, s'allonga sur son lit en écoutant de la musique. Plus tard il entendit sa mére l'appeler pour déscendre manger. Il constata qu'il se passait quelque chose de bizzard depuis qu'il avait rencontré la mystérieuse jeunne fille. Tous les soirs depuis sa rencontre, il n'y avait plus de bruit, plus personne ne parlait et l'atmosphére était pesante. Il remarqua aussi que l'orsqu'il sortait de chez lui, tout redevenait normal. Sa soeur avait le même comportement, ainsi que sa mére et son pére. Après avoir mangé, il monta dans sa chambre, s'alongea sur son lit et s'endormi. Au matin, il se rendit compte qu'il ne s'était pas changé la veille et qu'il n'avait pas pris de douche non plus. Mais étrangement, il se sentait en pleine forme. Aujourd'hui, il n'avait pas cours, c'était son premier jour de vacance d'été. Il regarda son réveil qui indiqua 7h30 du matin. Il alla manger et enfila un survêtement. Il sorti courir un peu malgrès l'humidité du sol. Il arriva sur le pont qui séparait la ville en deux. Il s'arréta et se remémora ce qui c'était passé lorsqu'il avait rencontré la jeunne fille à cet endroit. Il s'alongea à côté du pont, sur du gazon, ferma les yeux et tenta d'oublier tout ce qui l'entourait. Il entendit encore une fois le bruit de cloche. Il se concentra encore et entendit derriére ce bruit de cloche, des goutes d'eau tomber. Il ouvrit les yeux et vit la jeune fille le regarder. Leur visage se touchaient presque tellement la jeune fille était proche.
-coucou dit-elle sans bouger
-cou...cou. il pu voir ces yeux d'un vert d'émeraude, les cheuveux noirs, long, doux et soyeux de la jeunne fille tombaient autour du visage de Shin comme si les cheveux étaient des barreaux et emprisonnaient Shin. Ils l'entouraient de ses oreilles, en passant par sont cou, ce qui lui donné l'impression d'apartenir à elle.
Une goute tomba sur le visage de shin près de son oeil. Mais il était tellement occupé à admirer la beauté de la jeune fille, qu'il ne cligna même pas des yeux. Puis il s'apreçu que la goute d'eau provenait des yeux la jeunne fille. Tout à coups, la pluie se remit à tomber, comme si la météo réagissait au coeur de la jeune fille.
-bon tu dit rien ou quoi? dit la jeunne fille
-euu je ne voit pas quoi dire. la jeune fille se releva mais Shin resta encore couché comme si les barreaux qui lui entouraient la tête n'avait pas bougé. Elle le prit par la main et le souleva. Il la suivi. Lorsqu'elle le pris par la main, il eu l'impression que les barreaux se brisérent et se le leva il la regarda et lui demanda:
puis-je... elle le coupa.
-comme promis je m'appelle Shiori.
shin se présenta et lui demanda:
-pourquoi fixes-tu la lune? Désolé. A peine après avoir connu ton nom, je te harcelle déjà de questions.
Elle sourit. Mais son sourire paraissait mort, on pouvait toujours voir la tristesse qui se cachait derière son sourire. Il apreçu une larme couler le long de la joue de shiori. Il s'aprocha et la lui sécha en lui souriant.
-Ne pleurs pas shiori.
-mais ces larmes me sont nécéssaires dit-elle en souriant.
-Nécessaires tu dis? Pourquoi ça ? shiori pris shin par la main et lui dit:
-allons nous sécher.
Ils s'abritèrent sous le pont, shiori portait une chemise blanche qui devenait transparente à cause de la pluie et une jupe noire. Shin se retourna, enleva son tee-shirt et l'essora. Shiori rigola.
Pourquoi tu rigoles shiori ?
-c'est ta timidité, je ne te croyais pas comme ça.
shin rougis, ils se reposèrent contre le pont, shiori posa sa tête sur les genoux de shin et ferma les yeux. shin se retrouvait maintenant dans la situation inverse de celle de tout à l'heure. Mais malgrés le fait qu'il soit au dessus d'elle, il se sentait encore inférieur à elle, comme si elle avait quelque chose en elle qui la rendait unique. Il lui caressa les cheveux et la regarda. Il avait l'impression d'avoir un ange sur ses genoux. Petit a petit, shin s'endormi sans même s'en rendre compte. A son réveil, shiori n'était plus là.
-décidément elle adore me laisser en plan celle-là !
il chercha sont tee-shirt pour le remettre et rentrer, mais il ne le retrouvait pas. Par contre, il vit la chemise de shiori encore légérement mouillée. Il hésita, puis la pris et décida de la lui rendre à leur prochaine rencontre. La pluie avait cessé de tomber pendant qu'ils dormaient. Il alla pour rentrer chez lui avec la chemise de shiori à la main, lorsqu'il apercu shiori. Il vit qu'elle portait son tee-shirt qui, lui, avait séché. Il vit aussi qu'elle apportait des "bento". Ils s'asseyèrent de nouveau tous les deux sous le pont et mangèrent ensemble. Trés vite la nuit tomba. Il décida de la raccompagner mais génée, comme si elle avait honte, elle refusa. Shin n'insista pas. Il rentra chez lui avec la chemise de shiori, mais sans son tee-shirt. Il alla prendre une douche en repensant à tout ce qui s'était passé. Il se sentait si bien lorsqu'il était avec elle... malgrés le fait qu'il dormait beaucoup ces derniers temps, il trouva que se fut le meilleur some de sa vie. Une semaine s'écoula. Il ne la revit plus, mais continuait de sentir qu'il était observé, sans savoir qui le surveillait... il s'amusait avec ces amis mais ne pouvait cesser de penser à elle. Tout semblait être redevenu normal chez lui, puis, un jour, elle entra dans sa chambre. Elle l'attrappa et l'emmena dans son armoire où elle s'enferma avec lui. Ils étaient maintenant très proches l'un de l'autre, ils étaient collés vu le peu de place qu'il y avait. Shin tenta de lui demander se qu'il se passait, mais shiori l'embrassa, shin étonné garda les yeux grands ouverts, puis les ferma doucement en rougissant légerement. shiori ouvrit la porte du placard et sortit. -désolée de t'avoir embrassé comme ça, mais c'était le seul moyen de te faire taire sans faire de bruit vu qu'il n'y avait pas la place pour bouger.
-mais, pourquoi as-tu fait ça ?
shin agrippa le poignet de Shiori pour la retenir et lui dis tout bas "attends", shiori se retourna, timide et honteuse avec une rougeur aux pomettes.
-désolée, je ne peux te le révéler.
-mais comment peux-tu me dire ça ?
-désolé shin, mais je ne peux pas te révéler ta vie rique d'être entiérement chamboulée.
-mais shiory
Shin atrapa shiori par son délicat poigné la tira et l'enlassa. il lui embrassa la tête puis lui chuchota a l'oreille:
-je serait près de toi quel qu'en soit le prix payer
les paumettes de shiori se mirent a rougir doucement.
-mais...
-chuuuut lui répondit-il
puis soudain,saya (soeur de shin) ouvrit la porte avec sa camarade de classe, yumi kanzaki. elle venait pour demandé a shin si il voulait faire un pic-nique avec tous les autre éléves de la classe. elle avait le regard troublé, comme si on venait de la transpercer avec une longue lame. elle lacha son pannier ou elle avait posé les bento pour le pique-nique une larme coula de son oeil gauche elle esquissa un faux sourire puis se retourna et lui dit "je t'atend en bas désolé de t'avoire dérangé" shin lacha shiori et tendi sa main vers yumi
-yumi attend
elle déscendit les escaliers se trouvant à trois mètres de la chambre de shin en courant.
shin alla pour la rattraprer mais aprés avoir passé la porte, saya l'attrapa ferma la porte en laissant shiori dans la chambre tira sur la mains de shin pour le faire basculer vers elle et le gifla.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://shinigami-de-msaken.forumpro.fr
 
pas encore de titre mais bientot
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un thriller sans titre, mais très accrocheur, par le réalisateur de "Boy A"
» Ceci est un titre nul, mais j'assume complétement. .___.
» Le Temps passe, mais les Souvenirs restent.
» [Cesbron, Gilbert] C'est Mozart qu'on assassine.
» [Demande conseils] Chèque envoyé mais n'arrive pas à destination !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
shinigami :: Nos oeuvres :: Histoires-
Sauter vers: